Avec le métal, gagnons le défi de la métropole du futur

Avec le métal, gagnons le défi de la métropole du futur

Les atouts architecturaux et les potentialités du métal offrent des perspectives illimitées pour le Grand Paris.
Pour inventer des espaces complexes, pour relier les citoyens, pour faire éclore la ville de demain, pour conjuguer
les temps de vie, de travail, de résidence ou de mouvement, il se décline à l’infini.

Gagner en qualité et en durabilité

Réponse innovante aux grands enjeux environnementaux, le métal s’intègre parfaitement au patrimoine comme au paysage.

Au-delà de sa recyclabilité infinie, il répond avec pertinence aux critères de sélection des certifications environnementales internationales et présente des qualités de durabilité sans équivalent.

Le métal satisfait aux normes de construction les plus exigeantes démontrant ainsi des performances intrinsèques hors du commun.

Gagner en esthétique et en performances

Stimulation audacieuse à la créativité urbaine, le métal repousse les limites de l’espace, pour une architecture inventive et sensible.

Matériau des solutions innovantes et solides, aux performances techniques toujours plus pointues, il permet de bâtir des cadres de vie intelligents et durables, confortables et humains.

Gagner du temps et diminuer les contraintes

Le métal limite les contraintes et les nuisances, favorise les chantiers secs et la rapidité d’exécution des projets. Issu d’une filière technologique experte qui garantit entre autres la sécurité de son approvisionnement par des circuits courts, il est parfaitement maîtrisable et économique.

Innovant, performant, sûr, durable, souple et créatif…

… le métal, gagnant pour le Grand Paris.

Arrow
Arrow
Slider

Avec le métal, gagnons le défi de la métropole du futur

Avec le métal, gagnons le défi de la métropole du futur

Les atouts architecturaux et les potentialités du métal offrent des perspectives illimitées pour le Grand Paris.
Pour inventer des espaces complexes, pour relier les citoyens, pour faire éclore la ville de demain, pour conjuguer les temps de vie, de travail, de résidence ou de mouvement, il se décline à l’infini.

Gagner en qualité et en durabilité

Réponse innovante aux grands enjeux environnementaux, le métal s’intègre parfaitement au patrimoine comme au paysage.

Au-delà de sa recyclabilité infinie, il répond avec pertinence aux critères de sélection des certifications environnementales internationales et présente des qualités de durabilité sans équivalent.

Le métal satisfait aux normes de construction les plus exigeantes démontrant ainsi des performances intrinsèques hors du commun.

Gagner en esthétique et en performances

Stimulation audacieuse à la créativité urbaine, le métal repousse les limites de l’espace, pour une architecture inventive et sensible.

Matériau des solutions innovantes et solides, aux performances techniques toujours plus pointues, il permet de bâtir des cadres de vie intelligents et durables, confortables et humains.

Gagner du temps et diminuer les contraintes

Le métal limite les contraintes et les nuisances, favorise les chantiers secs et la rapidité d’exécution des projets. Issu d’une filière technologique experte qui garantit entre autres la sécurité de son approvisionnement par des circuits courts, il est parfaitement maîtrisable et économique.

Innovant, performant, sûr, durable, souple et créatif…

…le métal, gagnant pour le Grand Paris.

Arrow
Arrow
Slider

Docks Malraux (appartements), Strasbourg

Lauréat, Trophées Eiffel 2015

La surélévation en acier de bâtiments existants met en exergue toute la légèreté de l’acier et des structures métalliques. Ce programme est une densification qualitative qui valorise le patrimoine et le paysage urbain et est en cela exemplaire d'une ville qui se reconstruit sur elle-même.

Architecte : cabinet d'architecture Heintz-Kehr

Restructuration-extension de l’Hôpital Broussais, Paris

Lauréat, Trophées Eiffel 2016

S’ouvrir sur la ville et favoriser les relations avec l’extérieur : le parti architectural de cette restructuration-extension de l’hôpital Broussais se développe "dans et avec" le bâtiment existant. Habile, sobre et affirmée, l’intervention sur l’existant consiste en trois pavillons abstraits implantés comme des greffes entre les ailes et accueillant les espace de vie. Ils s’ouvrent ainsi sur la ville avec une enveloppe en double peau de verre clair et dépoli. Un subtil jeu entre massivité et gracilité pour un projet qui reste évolutif et flexible.

Architecte : a+ samueldelmas

Maisons individuelles jumelées, Herbeys

Candidat, Trophées Eiffel 2015

Dans un tissu pavillonnaire, le parti a été pris de travailler les espaces de vie au premier étage, afin de se surélever et d’aller chercher les meilleures vues et orientations. Le bâtiment se développe sur 25 m de long et adopte un profil trapézoïdal de 3 à 6 m de large. Une hexo-structure acier élancée et structurée, découpe le bâtiment en une trame régulière et se termine de façon déconstruite sur une terrasse de 80 m² dont un porte à faux de 4 m offrant une vue plongeante sur le décor environnant.

Architecte : Lili et Rami Architecture

Maison individuelle paysage, Nantes

Candidat, Trophées Eiffel 2015

La maison paysage fait la part belle à la matière, et en premier lieu à l’acier, omniprésent et formant un continuum de la structure à une très grande verrière, aux garde-corps de la toiture, à l’escalier intérieur, jusqu’à la cheminée suspendue ou le support des vasques. Une fine ossature métallique permet de mettre en lévitation la couverture vue depuis le patio, le volume de l’extension au-dessus du mur en limite ouest, permettant ainsi de laisser entrer la lumière par un long bandeau de briques de verre. L’histoire du chantier révèle l’expressivité de l’acier : l’exposition aux intempéries a fait apparaître des dessins dans les poteaux et poutres de la charpente que nous avons fixés en stabilisant leur développement par l’application de cire d’abeille, conférant par ailleurs au matériau un toucher sensible. Charpente et serrurerie sont ainsi distinguées par leur expressivité et leur différence de finition : ciré, laqué, brut ou verni.

Architecte : Mabire-Reich Architectes

Le Carré en Seine, logement collectif, Issy-les-Moulineaux

Candidat, Trophées Eiffel 2015

Le projet Carré en Seine est l’agrégation de plusieurs bâtiments. Les logements en pré-murs isolés compacts et des colonnes de loggias indépendantes et autoportantes venant se connecter à la façade. Le choix de l’acier a semblé comme une évidence pour sa légèreté architecturale en opposition au côté massif des pré-murs, sa flexibilité dans le dessin des volumes loggias, toutes indépendantes et non superposées, son indépendance en termes d’étanchéité thermique et enfin pour l’aspect brut de l’acier galvanisé qui se marie très bien avec le zinc choisi comme vêture des loggias. Dans ce projet la majeure partie de l’effort architectural porte sur ces colonnes de loggias qui deviennent sa signature.

Architecte : Pietri Architectes

La Prée, logements sociaux collectifs, Guérande

Candidat, Trophées Eiffel 2015

Ce projet permet aux opérateurs immobiliers de construire un bâtiment dans des délais et des coûts maîtrisés, tout en garantissant un confort thermique de premier ordre, et dont le concept puisse être transposable dans n’importe quelle ville de France grâce à une énergie disponible partout, l’électricité. Il s’inscrit dans une démarche qualitative et de développement durable, orientée naturellement vers des matériaux pérennes et recyclables, favorisant la mixité et permettant d’atteindre la labellisation BBC Effinergie.

Architecte : IDEFIA, Yves Poiret Architecte

Arrow
Arrow
Docks Malraux (appartements), Strasbourg
Restructuration-extension de l’Hôpital Broussais, Paris
Maisons individuelles jumelées, Herbeys
Maison individuelle paysage, Nantes
Le Carré en Seine, logement collectif, Issy-les-Moulineaux
La Prée, logements sociaux collectifs, Guérande
Slider